Les maladies de la prostate les plus fréquentes

La prostate est une petite glande du système reproducteur masculin. Elle est située en dessous de la vessie devant le rectum. Entourant le canal de l’urètre, la prostate a la taille et la forme d’une châtaigne et pèse environ 20 à 25g.  Au cours de la miction, les urines doivent la traverser avant de sortir par l’urètre. Elle joue un rôle important dans la sécrétion et le stockage du liquide séminal, ainsi que dans le transport du sperme. Avec l’âge, plusieurs problèmes peuvent affecter la prostate. Découvrez dans la suite de cet article, les maladies de la prostate les plus fréquentes.

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate touche particulièrement les hommes et représente l’une des causes de mortalité par cancer chez les hommes. Il est caractérisé par un développement anormal des cellules cancéreuses dans la prostate. Il s’agit en fait des cellules initialement normales qui se transforment et se multiplient de façon incontrôlée jusqu’à former une masse appelée tumeur maligne. Au début de son évolution, le cancer de la prostate ne présente pas de symptômes. Vous gagnerez beaucoup à le détecter et à le soigner au plus tôt. Vous souffrez d’une maladie de la prostate ? Vous souhaitez retrouver votre santé ? Avec le Prostalim xr, vous mettez toutes les chances de votre côté pour combattre efficacement les maladies liées à la prostate.  

Les causes du cancer de la prostate

 L’âge, les antécédents familiaux et l’alimentation constituent les facteurs de risque d’un cancer de la prostate.

Diagnostic

Généralement deux examens cliniques permettent de suspecter la présence d’un cancer de la prostate : le toucher rectal et la mesure du taux de PSA. Un taux élevé de PSA dans le sang révèle la présence d’un cancer. Lors du toucher rectal, la présence d’un nodule révèle également un cancer de la prostate. 

Symptômes

  • Infection urinaire
  • Fuites urinaires
  • Sensation de ne pas avoir complètement vidé la vessie
  • Jet d’urine faible
  • Besoin fréquent d’uriner, surtout la nuit

L’hypertrophie bénigne de la prostate

L’hypertrophie bénigne est l’une des affections les plus fréquentes de la prostate. Tout comme le cancer de la prostate, c’est une maladie de la prostate qui touche généralement les hommes de plus de 50 ans. Les hommes touchés par une hypertrophie de la prostate éprouvent des difficultés à uriner. Cette maladie est caractérisée par une augmentation de la taille de la prostate. Elle se manifeste par une compression de l’urètre suivie d’une pression sur la vessie. Cela entraîne des besoins fréquents d’uriner avec des problèmes de miction. 

Les causes d’une hypertrophie bénigne

L’âge représente le premier facteur de risque d’une hypertrophie de la prostate. Ensuite viennent les prédispositions héréditaires car certaines familles sont plus touchées que d’autres. Une hypertrophie de la prostate peut être également liée aux variations hormonales.

Les complications

La plupart des hommes atteints d’une hypertrophie bénigne de la prostate courent le risque de rencontrer des problèmes comme :

  • Des infections urinaires
  • Une rétention aiguë d’urine dans la vessie
  • Une distension des parois de la vessie
  • Une complication du système rénal

Diagnostic 

A la suite d’un toucher rénal et d’un test sanguin (PSA), le médecin peut détecter une augmentation du volume de la prostate.

Symptômes

  • Des difficultés à vider complètement la vessie
  • Un faible débit d’urine
  • Une forte envie d’uriner
  • Des douleurs pelviennes 
  • Des douleurs lors de l’éjaculation

La prostatite

 D’origine infectieuse et bactérienne, la prostatite est le premier motif de consultation en urologie. Elle est caractérisée par une inflammation douloureuse de la prostate. Généralement, le patient ressent des douleurs et des difficultés au moment de la miction. On distingue 04 formes de prostatites. Il s’agit de la prostatite aiguë bactérienne causée par les entérobactéries, la prostatite chronique bactérienne causée par une infection sexuellement transmissible ou des germes urétrites, la prostatite chronique non bactérienne et la prostatite inflammatoire asymptomatique.

Les causes d’une prostatite

Différentes causes sont liées à une prostatite. La première est l’hypertrophie bénigne de la prostate. Elle peut être également causée par une infection bactérienne, une infection génito-urinaire ou par des examens prostatiques comme la biopsie de la prostate, la cystoscopie etc…

Complications 

 Une prostatite entraîne plusieurs troubles comme : la septicémie, l’abcès de la prostate ou encore des retentions urinaires

Diagnostic 

Pour faire un diagnostic de la prostatite, le patient est soumis à deux différents types d’examens : un examen clinique et un examen biologique. 

  • Examen clinique

L’examen clinique est caractérisé par une interrogation du patient et une observation des symptômes. Le médecin passe également par un toucher rectal.

  • Examen biologique

On distingue plusieurs examens biologiques. La première consiste à analyser les urines à l’aide d’une bandelette. Le but est de détecter les traces d’une inflammation dans les urines. La deuxième est l’examen cytobactériologique des urines. C’est un examen qui consiste à prélever les urines afin d’identifier les bactéries responsables de la maladie. Des examens sanguins comme l’hémoculture et l’ionogramme sanguin sont également réalisés.

Symptômes

  • Présence du sang dans l’urine 
  • Sensation de douleur quand on urine 
  • Ejaculation difficile ou douloureuse
  • Ecoulement de l’urètre

Conclusion

La prostatite, le cancer de la prostate et l’hypertrophie de la prostate sont des affections les plus fréquentes de la prostate. Bien qu’elles se manifestent par les mêmes symptômes, elles n’ont pas les mêmes conséquences ni les mêmes traitements.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

dix-huit + 19 =