Offrir un couteau apporte certainement de la joie à ceux qui le reçoivent et de la gratitude à ceux qui le donnent. A Noël, ne vous affolez pas pour trouver à tout prix un cadeau original. Notre conseil est d’offrir un couteau en cadeau, surtout s’il s’agit d’un couteau de type laguiole.

Un couteau comme cadeaux?

Offrir un couteau en France peut Sois 10 ans attirer la malchance, ou détruire l’amitié avec la personne à qui on donne le couteau. C’est pourquoi celui qui reçoit un couteau en cadeau devrait annuler cette malchance en donnant au donateur une pièce d’euros symbolique, dans ce cas il s’agirait d’une vente et non d’un cadeau.

C’est un préjugé si profondément ancré qu’il a survécu à l’ère numérique, à tel point que plusieurs sites dédiés aux conseils sur les cadeaux le rapportent et le soutiennent.

L’origine de cette croyance semble remonter à l’époque des Vikings, pour qui recevoir en cadeau un couteau, ou plus probablement une hache, signifiait qu’ils étaient si mal utilisés qu’ils ne pouvaient pas se le permettre, ce qui était un grand déshonneur. La raison pour laquelle cette superstition scandinave s’est tant installée en France, l’un des pays où le couteau a pris mille formes et usages au cours des siècles comme le couteau sabatier ou le couteau forel, est peut-être le plus grand mystère.

Mais si nous examinons les superstitions et les coutumes liées au couteau dans le monde entier, nous nous rendrons compte à quel point celui-ci est considéré presque universellement comme un objet à conjurer la malchance. Voyons quelques-unes de ces croyances populaires. Selon des traditions anciennes, donner un couteau à une femme en couches lui assurerait une naissance paisible, tandis que planter un couteau dans le sol des fondations d’une maison éloignerait la malchance. Un couteau placé dans le berceau d’un nouveau-né serait un talisman puissant. Selon les traditions du Danemark, il était de coutume d’attacher un sac contenant du sel, du pain, du romarin et un couteau pour éloigner les mauvais esprits, les gnomes et autres créatures maléfiques.

Selon une tradition grecque, tenir un couteau à manche noir sous l’oreiller est un moyen infaillible de chasser les mauvais rêves.
Selon une tradition grecque, tenir un couteau à manche noir sous l’oreiller protège contre les cauchemars. Dans la tradition crétoise, les jeunes mariées se rendaient à l’autel en cachant un petit couteau à manche noir dans une de leurs chaussures, comme un talisman contre les malédictions des envieux. Immédiatement après le mariage, les mariés ont utilisé le même couteau pour graver une croix sur le seuil de leur maison qui éloignerait les démons et les mauvais esprits.

A lire également:

Fourchette à droite ou à gauche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici