Science et poker, une relation bénéfique

Légende : Le poker est l’un des loisirs les plus pratiqués au monde grâce à sa démocratisation sur Internet

Il est loin le temps où le poker n’était qu’un loisir pratiqué par des hommes dans la fleur de l’âge au sein de salons cossus. Désormais, le jeu de cartes le plus connu au monde accompagne toutes les catégories de personnes, partout dans le monde.

Il aura tout d’abord fallu une première révolution, enclenchée par la télévision qui diffusait des tournois avec les plus grandes stars de l’époque. Puis ce fut au tour d’Internet de véritablement globaliser le poker avec la création de plateformes permettant de jouer en ligne contre n’importe qui. Avec ces évolutions, le poker a atteint des chiffres records dans le monde, devenant ainsi une véritable tendance avec d’autres loisirs en ligne prisés par la nouvelle génération.

Mais ne croyez pas que les prochaines années vont être calmes pour le monde du poker. Car après Internet, c’est au tour de la science de commencer à bouleverser ce domaine. Focus sur les liens si particuliers entre ces deux univers.

Le poker, un sujet d’étude important pour la science

Légende : Le poker aide à mieux comprendre le cerveau humain

À l’image des échecs qui ont passionné les scientifiques pour faire progresser les premières intelligences artificielles, le poker est également convoité par l’univers scientifique. En effet, la grande richesse tactique du poker ainsi que les possibilités presque infinies de situations font énormément travailler le cerveau des pratiquants. 

Citons par exemple l’étude dirigée par Scott Huettel, qui a examiné le cerveau de 20 personnes au travers d’IRM durant des parties en face à face. Les conclusions ont été particulièrement intéressantes concernant la prise de décision face à un humain ou une machine et qui validera ainsi qu’une certaine partie cérébrale est directement impliquée dans la sociabilité. Ici le poker a aidé la science a faire un grand pas pour valider une hypothèse.

Lisez aussi  Le soutien de Ciotti à Zemmour lors des dernières présidentielles : ce qui s’est réellement passé

Même chose dans le domaine de l’IA avec les travaux d’informaticiens canadiens qui ont su faire progresser leurs algorithmes grâce à un jeu si particulier comme le poker. Les bluffs et la chance qui font partie intégrante des différentes parties étaient des conditions compliquées pour que les machines soient plus fortes que les meilleurs joueurs mondiaux. Mais comme pour les échecs au début des années 2000, l’humain n’est désormais qu’un adversaire plus faible face aux meilleures IA.

Encore dans le cadre de la biologie, c’est le rôle de la testostérone qui a pu être étudié auprès d’un panel de cobayes qui jouaient au poker. Les scientifiques ont ainsi pu prouver que les comportements à la table, notamment dans tout ce qui concerne l’agression avec des tapis ou des bluffs particulièrement ambitieux, ne sont souvent pas issus d’une réflexion consciente, mais d’un fort taux de testostérone.

Les nouvelles technologies comme l’IA et la blockchain au service du poker

Depuis quelques années, c’est la science et notamment tout ce qui concerne les nouvelles technologies qui se mettent au service du poker. Commençons avec l’intelligence artificielle qui est aujourd’hui largement utilisée pour simuler des comportements humains aux bots que vous pouvez affronter en ligne sur les plateformes de poker. 

L’IA en l’associant à tout ce qui touche à l’analyse de data pourrait également être une aide pour analyser votre jeu, ses qualités et ses défauts, et vous donner en temps réel des conseils pour vous améliorer. En clair, un coach très objectif qui s’appuie sur des millions de données et dont l’objectivité ne pourrait être prise à défaut.

Lisez aussi  Comment remplir une enveloppe ?

Autre science, la blockchain. Avec la chaîne de blocs, d’autres applications vont être mises en œuvre ces prochaines années et pas uniquement l’utilisation de cryptomonnaies. En effet, si utiliser des devises décentralisées pour retirer ses gains est une avancée, c’est plutôt du côté des smart contracts que les innovations vont être utiles. Le poker en ligne est désormais la norme et sur ces plateformes la sécurité est essentielle. Vérifier l’identité d’une personne, ses comportements et même les mouvements de ses gains pourrait être grandement facilités par ces contrats digitaux qui sont réputés être sans faille.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

20 + quinze =