ETF en trading : comment ça marche vraiment ?

Les ETF ou trackers constituent des fonds indiciels cotés en bourse en réponse à la performance d’un indice comme l’Euronext 100 ou le CAC 40. Il s’agit en effet des produits simples qui se discutent dans le commerce (achat et vente) au quotidien dans les conditions qu’impose le marché. Cette animation commerciale se passe presque dans les mêmes conditions que celle des actions ainsi que pour les frais de courtage identiques. Il vous est alors possible de négocier des ETF pour bénéficier d’une exposition diversifiée sur plusieurs marchés, notamment des devises, des indices, des matières premières et des secteurs. Plus de détails dans cet article.

Que peut-on comprendre sur un ETF ?

ETF est un sigle issu du terme anglais « Exchange-traded fund » ce que le français qualifie de tracker. Les ETF ou trackers constituent en effet un fonds négocié en bourse et un produit d’investissement pour répondre au besoin de performance d’une valeur ou d’un groupe de valeurs disponibles. Ce fonds emploie l’achat physique d’actifs qu’il observe ou des moyens d’investissement plus performants afin de faire face aux mouvements du marché sous-jacent. Les ETF accomplissent une mission semblable à celle des fonds de placement, des indices et autres produits cotés en bourse.

Ainsi, un tracker peut être exploité pour accéder à une plus grande sélection d’actifs. Ceci vous permet d’avoir une exposition à indice, une matière première, des actions d’un pays donné, une devise ou des marchés d’instruments à taux fixe à travers un tracker. Les ETF sont alors achetés et vendus sur une place boursière au même titre que les actions. Ces derniers peuvent être négociés au travers des CFD (contrats pour la différence) grâce à l’IG.

Lisez aussi  Casudmed : tout savoir sur cet organisme financier

Trading : comment vous positionner sur les ETF ?

Le trading sur les trackers se fait généralement au travers des produits dérivés, mais pour y arriver, il faut nécessairement s’armer. Dès lors que vous vous engagez à trader sur les ETF en ligne, vous devez utiliser un dérivé qui vous aidera à négocier les mouvements du prix de l’avoir sous-jacent sans détenir l’actif lui-même. En pratique, les dérivés tels que les CFD suivent le prix de l’actif auquel ils sont liés. Les trackers peuvent favoriser une large exposition au marché depuis une seule position. Il est donc possible pour vous de trader sur des obligations, des secteurs, des matières premières, des indices, etc. en ouvrant un compte.

En outre, quand vous négociez sur les trackers au travers des CFD, vous pouvez tirer profit du résultat de levier pour faire monter votre exposition sur l’ETF que vous auriez choisi. Ceci implique qu’il vous est possible d’ouvrir une position en y consacrant qu’une partie du capital requis pour un investissement traditionnel. Si l’effet de levier est capable d’amplifier vos gains, il peut aussi augmenter vos pertes. Pour ce fait, l’idéal serait d’élaborer une politique de gestion du risque avant de vous lancer dans le trading.

Trader avec les ETF : un risque important à considérer

Pour investir dans les ETF par le biais du trading, c’est une opportunité en or, mais également un risque conséquent. En principe, les trackers font toujours ce qu’ils doivent faire, mais les risques auxquels ils vous exposent ne sont pas à minimiser non plus. Le risque du marché est celui le plus important des ETF, puisqu’ils ne sont qu’un véhicule d’investissement et une couverture pour leur investissement sous-jacent. Trader en ETF expose également à des risques politiques, de portefeuille. Pour cela, il faut forcément considérer le tracking error.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

trois × 1 =