Hindouisme : l’essentiel à connaître sur cette vieille religion

Les croyances contrôlent généralement les pensées et les attitudes face à la vie, qui par ricochet dirigent les actions. Ainsi, ces dernières tracent maintenant la destinée de l’homme. Les croyances par rapport au sacré (Dieu, le cosmos et l’âme) se trouvent à l’origine de la compréhension de chaque être humain sur la vie. L’hindouisme constitue une des 3 religions phares (les plus influentes au monde) et représente également un collège de croyance. Malgré cette diversité de croyance chez les hindous, ceux-ci s’accordent toujours sur certains concepts fondamentaux. C’est ce qui rend encore plus redoutable la spiritualité hindouiste. Tour d’horizon sur l’hindouisme.

Qu’est-ce que l’hindouisme ?

L’hindouisme constitue en termes plus clairs ou simples une confession religieuse très organisée et très ancienne. Les textes sacrés qui régissent cette religion remontent à 1 400 à 1 500 av. J-C. Il représente l’une des religions les plus complexes et diverses au monde comptant des millions de dieux. Les hindous ont en effet une très grande variété de croyances, ce qui fait qu’ils se sont répartis en différentes sectes. Malgré qu’il s’impose comme la troisième plus grande religion au monde, l’hindouisme est plus enraciné au Népal et en Inde.

Les textes sacrés et fondamentaux de l’hindouisme sont les Védas (identifiés comme les plus importants), les Upanishads, le Mahabharata ainsi que le Romayana. Ces derniers renferment des incantations, des hymnes, des rites, des éléments de philosophies, des histoires et aussi des poèmes sur lesquels les hindous basent leurs croyances. De plus, les Aranyakas, les Brahmanas et les Aranyakas sont également des textes appliqués dans l’hindouisme.

Une religion polythéiste avec un dieu suprême : Brahma

L’hindouisme se distingue comme un polythéiste, puisqu’il semblerait détenir environ 330 millions de divinités. Cependant, cette congrégation religieuse dispose en dépit de tout un dieu suprême qui est « Brahma ». Dans la croyance hindoue, Brahma est toujours présent dans chaque parcelle de la réalité et d’existence du monde entier. Pour cette confession, Brahma est inconnaissable et impersonnel, puisqu’il existe pour elle sous trois formes distinctes.

Il s’agit d’abord de Brahma, le Créateur, ensuite de Vishnou, le Préservateur et enfin de Shiva, le destructeur. Ces trois facettes de Brahma sont également connues sous leurs multiples incarnations. Il est peu compliqué de faire un résumé de la théologie hindoue, puisque les différents courants de pensée comportent des éléments de presque tous les systèmes théologiques existants.

Quel est le point commun des diverses écoles de pensée hindoues ?

Plusieurs écoles ou courants de pensée caractérisent l’hindouisme en renfermant divers éléments pratiquement similaires aux systèmes théologiques déjà connus. Ainsi, l’hindouisme peut être résumé en ces écoles :

  •         Moniste (école de Sankara) : une seule chose existe ;
  •         Panthéiste (brahmanisme) : une seule entité divine existe ainsi Dieu est identifié au monde ;
  •         Panenthéiste (école de Ramanuja) : le monde fait partie de Dieu ;
  •         Théiste (hindouisme bhakti) : il n’y a qu’un seul Dieu et distinct de la création.

Il y a également d’autres écoles de pensée hindoues qui peuvent être classées dans la catégorie des écoles athées, nihilistes ou déistes. Face à cette grande diversité, il y a lieu de se préoccuper de ce que ces écoles ont de commun. Ainsi, il en ressort que le seul élément commun à tous ces courants religieux hindous est leur reconnaissance des Védas comme sacrés. C’est d’ailleurs sur cette base qu’une école de pensée peut être hindoue ou non.

Les Védas : qu’est-ce que c’est réellement ?

Plus que des livres de théologie, les Védas représentent une « Théomythologie » à part entière en ce sens que celle-ci est riche et fascinante. Il est ici question d’une mythologie religieuse qui, délibérément, allie mythe, théologie et histoire pour former une base religieuse sous forme de fable. Ainsi, cette théomythologie est profondément enracinée dans la culture et l’histoire indienne à telle enseigne que, pour certains, le rejet des Védas constitue une opposition à l’Inde. De ce fait, tout système religieux qui n’embrasse pas la culture indienne ne peut donc appartenir à l’hindouisme. Pour l’hindouisme, l’humanité représente le divin, car Brahma est tout et l’homme est avec lui. L’hindouisme s’oppose également au christianisme.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

3 − 3 =