Combien de temps dure une crise d’herpès ?

L’herpès est une contagion qui provient de l’infection par le virus herpès simplex. Dès que ce virus vous infecte, l’herpès est déclenché grâce aux poussées de vésicules et se manifeste à travers différents symptômes. Généralement, un patient atteint de cette affection peut constater sur sa bouche ou sur sa partie génitale. En plus d’être gênante, l’apparition de ces signes peut causer des douleurs au patient. Même s’il est possible de traiter la crise d’herpès, il est important de se préoccuper du nombre de temps que cette contagion peut prendre. Ce texte vous apporte la réponse à cette préoccupation.

Herpès : qu’est-ce que c’est ?

L’herpès est la conséquence de l’infection d’une personne par le virus herpès simplex ou HSV. Il s’agit d’une maladie très contagieuse en fractions de seconde par un simple contact (baiser, rapport sexuel) avec la zone infectée. Pendant la première infection connue sous le nom de primo-infection par le virus HSV, la zone touchée par cette contagion peut laisser apparaître de petites vésicules remplies de liquide. De même, le patient peut sentir de fièvre lors de ce premier contact avec le virus.

Cette phase de primo-infection peut s’avérer aussi totalement asymptomatique et passer sans que vous ne vous en rendiez compte. En principe, il existe deux différentes sortes de virus herpès. En effet, le premier est le HSV-1 qui entraîne des vésicules sur la cornée et les lèvres. Ensuite, il y a le second virus qui est le HSV-2 (herpès génital) qui se manifeste généralement sur la partie génitale. Toutefois, il est possible que cette maladie se manifeste de manière plus générale lorsque l’infection est plus grave.

Lisez aussi  Comment soulager un bouton de fièvre sur le nez ?

Comment se comporte le virus de l’herpès dans l’organisme ?

Chez les nourrissons et les personnes en état d’immunodépression, la prolifération du virus peut atteindre le cerveau pour entraîner des complications très tragiques. Approximativement au VIH, l’infection herpès se développera dans l’organisme pendant un temps sans provoquer de symptômes. Dans certains cas aussi, cette infection peut rester à jamais asymptomatique, mais dans d’autres, les crises d’herpès sont contraignantes et fréquentes. En temps normal, ce sont les cellules nerveuses près de la moelle épinière qui abritent le virus. Ainsi, la prolifération de cette infection part de là dès son déclenchement puis migre vers la peau pour générer des vésicules.

À des moments donnés, ce virus est bien présent sur la peau sans même présenter des symptômes, ce qui implique que vous pouviez être contaminé sans même le constater. Suite à la primo-infection, le virus est capable de se réactiver en crises périodiques, quelle que soit sa nature (herpès génital ou herpès buccal). De même, ce HSV peut être un excès de fièvre ou un choc émotionnel, il peut réentraîner un accès d’herpès. En outre, quand il s’agit de traumatisme physique, d’immunosuppression ou d’exposition excessive au soleil, le HSV peut se redéclencher. Une crise d’herpès peut être provoquée grâce à plusieurs causes qui ne sont pas toujours identifiables.

Une crise d’herpès peut-elle durer combien de temps ?

Connues également sous le nom de « récurrences », périodes pendant lesquelles le virus se réactive de manière épisodique en poussées HSV, les crises d’herpès se manifestent différemment. En fonction du type d’herpès et du patient concerné, les moments de non-récurrences peuvent durer des mois ou des années. Les périodes asymptomatiques ne limitent en rien les risques de contamination des proches. Pour cela il est conseillé de toujours porter des préservatifs pour prévenir le HSV. Les lésions causées par cette infection sur la bouche peuvent durer entre 10 et 19 jours et s’accompagner des douleurs musculaires et de la fièvre en plus de la poussée de vésicules.

Lisez aussi  Notre Avis sur l’Audizen de Biovancia

Une fois que ce virus apparaît sur votre lèvre, bouton de fièvre, la croûte ne peut se former que pendant une dizaine de jours avant de tomber. Pour y parvenir, vous aurez besoin en moyenne de 5 à 10 jours. Toutefois, il vous faudra patienter encore quelques semaines avant la cicatrisation de l’herpès labial. Le virus peut toujours être transmis durant cette période de cicatrisation, vous devez donc être vigilant. Par contre, après la primo-infection, un herpès génital ou anal développe ses vésicules sur 4 à 7 jours, mais ces derniers peuvent durer longtemps.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

cinq × trois =