La fatigue est-elle un symptôme d’une infection d’Helicobacter Pylori ?

Ressentez-vous des troubles digestifs chroniques ? Peut-être que vous souffrez d’une infection causée par la bactérie Helicobacter Pylori. Sans effet pendant la première année de contamination et même plus, l’infection à cette bactérie peut créer de sérieux dégâts dans l’organisme. Dans cet article, nous vous invitons à mieux vous renseigner sur cette bactérie, ses manifestations ainsi que les traitements possibles.

Helicobacter Pylori : de quoi s’agit-il concrètement ?

L’Helicobacter Pylori peut être définie comme une bactérie logée dans notre estomac. Elle est localisée principalement dans la paroi ayant en charge la protection de l’estomac. En effet, la paroi de l’estomac est couverte d’un enduit appelé communément la muqueuse gastrique. En absence de cette muqueuse, notre estomac serait exposé à d’énormes infections. C’est cette muqueuse qui protège l’organisme des nombreuses substances à effet néfaste sécrétées au cours de la digestion.

Contrairement aux autres bactéries, l’Helicobacter Pylori est capable de vivre dans la muqueuse gastrique malgré sa forte acidité. Normalement, les bactéries ne sont pas capables de survivre dans des milieux acides comme celui de l’estomac. Mais à l’aide des substances particulières qu’elle secrète elle-même, elle est en capacité de se déplacer d’un endroit à un autre. Ainsi, elle arrive à être en mouvement et à perturber le fonctionnement normal de la muqueuse gastrique.

Elle possède aussi une forme très particulière qui lui permet d’être en mouvement dans la muqueuse. Selon les statistiques, près de 20% de la population mondiale porte cette bactérie.

Quels sont les symptômes d’une Helicobacter Pylori ?

Généralement, dans la première année de contamination, aucun signe d’infection n’est visible. Mais à l’intérieur, cette bactérie entraîne une inflammation de la muqueuse gastrique protectrice de l’estomac. Cette inflammation engendrée est appelée ‘’gastrite érosive’’ et peut être asymptomatique pendant plusieurs années. C’est pour cela que des symptômes ne sont pas visibles pendant la première année d’infection. Toutefois, elle peut faire apparaître des symptômes comme les gênes, les lourdeurs gastriques, les nausées ou encore des brûlures.

Lisez aussi  Meilleurs Programmes et Box Minceur de 2022 + Notre Avis

L’inflammation créée est capable de laisser place à un ulcère gastrique et à ce niveau des douleurs s’expriment déjà. La fatigue est également l’un des symptômes de la gastrite. Cette infection peut aussi entraîner l’anémie, car elle donne lieu à des pertes de sang à travers les voies digestives. La gastrite donne également lieu à un amaigrissement.

Lorsque l’infection devient très menaçante, la fatigue est la manifestation que l’on remarque le plus pour plusieurs raisons. La perte de sang ou encore l’absence d’appétit occasionnent toutes la fatigue.

Comment traiter Helicobacter Pylori ?

Avant de penser à un traitement, il urge d’abord de consulter un médecin et de réaliser un diagnostic si vous ressentez l’un des symptômes liés au mal. Le diagnostic n’est rien d’autre qu’une fibroscopie gastrique, c’est-à-dire que le médecin prélève des cellules de l’estomac et les examine. Si les résultats confirment qu’il s’agit d’une infection causée par la bactérie Helicobacter Pylori, vous pouvez donc penser au traitement.

Pour le traitement en général, le médecin prescrit trois ou quatre molécules. Le traitement proposé face à cette infection consiste à l’éradication de la bactérie. Pour ce faire, il est conseillé de suivre un traitement à base de mélange d’antibiotiques sur une période de 7 à 14 jours. Au traitement à l’aide d’antibiotiques, il faut joindre un traitement médicamenteux visant à modérer l’acidité de l’estomac. Ce traitement est efficace à 99% et vous permettra à coup sûr d’éradiquer le mal. Une fois le traitement terminé, il est conseillé de repasser le test de diagnostic pour vous assurer de la disparition du mal. Ce test peut être effectué quinze jours après avoir terminé le traitement ou même après un mois.

Lisez aussi  CurQ10 Avis : est-il efficace ? Biovancia

Toujours dans le cadre du traitement, vous pouvez aussi utiliser les probiotiques. Toutefois, le traitement de cette infection peut entraîner la sensation de fatigue. Si après le traitement vous ressentez toujours de la fatigue, il est conseillé de le notifier à votre médecin.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

3 × trois =