Le soutien de Ciotti à Zemmour lors des dernières présidentielles : ce qui s’est réellement passé

Les dernières élections présidentielles en France ont fait couler beaucoup d’encres et de salives, au point où la position de certains hommes politiques a sérieusement prêté à confusion. C’est le cas notamment d’Éric Ciotti, l’un des cadors de la politique française qui aurait apporté son soutien à Zemmour à un moment donné du processus. Mais sur ses réelles intentions ont plané assez d’ombres, à telle enseigne que certaines personnes n’ont pas encore capté ce qu’il y insinuait vraiment. Si vous désirez connaître toute la vérité sur sa position, voici les ultimes détails auxquels vous devez vous fier. Mais avant, vous découvrirez plus amplement les deux personnalités.

Éric Ciotti : coin de voile sur l’homme

Éric Ciotti est un homme politique français né le 28 septembre 1965 à Nice. Il détient plusieurs casquettes, dont celle de député de la première circonscription des Alpes-Maritimes depuis 2007, et celle de questeur du parlement depuis 2018 pour ne citer que celles-là.

Par addition, il est un idéaliste qui se réclame de la « droite républicaine ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il rejoint les positions de Marine Le Pen, en partageant avec elle « une vision ethnique et identitaire de la nation ».

Au surplus, l’homme a également participé à la dernière élection présidentielle, à telle enseigne qu’il a défendu plusieurs points clés. En effet, pour ce dernier, il importe que plusieurs postes soient supprimés dans la fonction publique, que l’impôt sur les sociétés soir revu à la baisse, etc.

Toutefois, il ne serait pas anodin de préciser qu’il y a assez d’autres points qui meublent la vie de cet homme, mais on ne peut malheureusement pas tous les aborder.

Lisez aussi  Comment remplir une enveloppe ?

Éric Zemmour : qui est-ce ?

D’identité complète Éric Justin Léon Zemmour, l’homme habituellement dénommé Zemmour est né le 31 août 1958 à Montreuil. Il reste l’une des figures de proue de l’extrême droite, sans oublier les nombreuses cordes qu’il a à son arc dans le domaine journalistique. En témoigne sa carrière dans la presse écrite, du moment où il a prioritairement pris par le Quotidien de Paris et le Figaro.

Toutefois, si Zemmour a vraiment pu se faire une notoriété, cela reste à l’actif des preuves qu’il a faites à travers ça se dispute sur I-Télé, on n’est pas couché sur France, CNews dans face à l’info, etc. Quant à ses essais, ces derniers ont connu des succès remarquables et ont généralement suscité des polémiques.

Par ailleurs, pour ce qui est de son intrusion dans le monde politique, c’est à la fin de l’année 2021 que l’homme a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. Voilà ainsi d’où relève le parti politique Reconquête qu’il a créée, lequel prône l’union des droites autour des thèmes nationalistes.

Mais malheureusement pour lui, il va échouer au premier tour puisqu’il n’a réuni que 7,07 % des suffrages exprimés.

Ciotti qui soutient Zemmour : la véritable version des faits

C’est en octobre 2021 que Ciotti révélait sur Public Sénat qu’il partage une partie du constat d’Éric Zemmour. En effet, il avait fait savoir cette position lorsqu’il a indiqué que la France est en déclin, faisant ainsi allusion à l’islamisme et l’immigration de masse qui menacent ledit pays.

C’est ainsi que dans la suite des discussions, il a répondu à une question de la journaliste en indiquant qu’il soutiendra Zemmour en cas de second tour. Toutefois, il avait précisé qu’il prioriserait sa famille politique, un détail très important sur lequel il ne serait pas anodin de méditer.

Lisez aussi  Zoom sur la grève des trains de la SNCF du 29 septembre

En outre, avec cette sortie, « Le Canard enchaîné » y a déduit qu’une des raisons de la position de Ciotti est liée au fait qu’il essayait d’assurer sa place au soleil. A contrario, le conseiller en communication du député en question a apporté un démenti formel à cette version. De quoi alors se poser de sérieuses questions !

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

12 + 2 =