Zoom sur la grève des trains de la SNCF du 29 septembre

Suite à un appel à une mobilisation générale et nationale, ce jeudi 29 septembre, les trains de la SNCF sont en grève. De ce fait, plusieurs prévisions sont à faire sur les TER de toute la France entière, les RER, le Transilien en banlieue de Paris, les Intercités et les Ouigo. Découvrez dans le présent contenu tout ce qu’il faut savoir sur cette grève de la SNCF.

L’essentiel à retenir de cette grève

La grève des trains de la SNCF comporte trois points essentiels qu’il sied de s’approprier avant tout propos. En effet, vous devez d’abord savoir que ce sont les syndicats CGT Cheminots, CFDT et Sud Rail qui sont à l’initiative de la mobilisation de la grève à la SNCF de ce jour.

En tant que tels, tous les trains aussi bien de petite, moyenne et grande distance sont concernés à partir du moment qu’ils sont gérés par la SNCF. Les syndicats revendiquent l’explosion de l’inflation sans que les salaires ne suivent. Leur mot d’ordre est le suivant : « Augmenter les salaires, pas l’âge de la retraite ».

Le deuxième point qu’il est important de savoir est que ce jeudi 29 septembre 2022, sur les grandes lignes, seulement 3 Ouigo sur 4 et 1 Intercités sur 2 sont en service et les circulations vers l’Espagne connaîtront de légères perturbations.

En ce qui concerne les Trains express régionaux (TER) uniquement 6 trains sur 10  sont en circulation en moyenne, avec des disparités à noter selon les régions. Pour ce qui est des RER de la région parisienne, les lignes B, C et D sont perturbées. Il en est de même pour les lignes H, J, N et R du Transilien.

Lisez aussi  Qu’est-ce que le CAAV ou le Crédit Agricole Atlantique Vendée ?

Pour finir, il est à préciser que les usagers dont les TGV ont fait l’objet d’une annulation ont été avertis par SMS ou mail. Ipso facto, ils ont été remboursés si leurs billets n’ont pas pu être changés.

Comment faire pour savoir si mon train est en grève ?

Comme mentionné plus haut, les voyageurs des TGV et Intercités recevront l’information par SMS ou email en cas d’annulation de leur voyage. Et donc, si vous vous retrouvez dans ces cas de figure, vous n’auriez pas de soucis à vous faire. Vous serez informé dans les temps.

En revanche, pour les usagers de TER sans correspondance, l’équation est tout autre. En effet, ces derniers ne recevront pas de SMS. Ils devront procéder à la vérification de l’information en renseignant leur numéro de train sur le site officiel de la SNCF.

Quels sont les motifs de cette grève de la SNCF ?

Suite à un appel à la grève générale et nationale pour l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat au regard de l’inflation, plusieurs syndicats ont appelé les agents de la SNCF à s’allier au mouvement collectif.

Entre autres rappels, il faut savoir que la mobilisation des cheminots, du 6 juillet dernier, avait contraint la direction SNCF à mettre des mesures salariales sur la table. Cependant, au vu du contexte économique qui ne s’arrange pas, ces mesures s’avèrent toujours insuffisantes. Dans un communiqué, les syndicats ont fait savoir qu’ils souhaitaient une véritable augmentation des salaires.

Par ailleurs, il faut savoir que les cheminots décrient toujours la suppression massive des guichets SNCF (notamment dans les régions PACA et en Île-de-France). Ils dénoncent également le gel des salaires, la hausse de productivité, la fermeture des sites, l’accélération de la transformation de certains métiers, la dégradation des conditions de vie et de travail des cheminots, la fermeture des lignes.

Lisez aussi  Hindouisme : l’essentiel à connaître sur cette vieille religion

Il peut aussi être fait mention de la répression à l’excès exercée sur les agents et les militants syndicaux. Il convient de signaler que cette grève n’est que l’étape annonciatrice de plusieurs autres mouvements de grande envergure.

Pour vous tenir informé de ces derniers ou pour encore suivre les prévisions de trafic de la SNCF, rendez-vous sur leur site officiel.

Laisser un commentaire

15 − quatre =