Semis des haricots verts : quelle est la date limite ?

Le haricot vert est un excellent refuge de nutriments indispensable pour l’organisme. Il contient en effet les vitamines B6, A et C de même que le fer, le calcium et le potassium. Tout ceci, c’est sans compter les multiples fibres alimentaires insolubles et solubles dont il est constitué. Vous l’aurez compris, le haricot vert est un aliment très riche. Cependant, pour pleinement jouir de toute cette richesse, il faut que leur semence ou semis soit opéré avant un certain délai. Focus dans le présent contenu sur la date limite de semis des haricots verts.

Le délai limite adéquat pour mettre en terre le haricot vert

Il est important de savoir que la semence des haricots doit se faire obligatoirement avant une certaine date limite qui est fixée par des pépiniéristes. Ce délai coïncide ordinairement avec le dernier jour du mois de mars, soit avec le premier jour du mois d’avril. Aussi, vous devez vous assurer que le milieu de semis des haricots verts soit un environnement chaud pour un développement optimal.

En tant que tels, ils n’arrivent pas à se développer dans un contexte de gelée tardive. Par ailleurs, vous avez la possibilité de mettre en terre le haricot vert en intérieur environ six semaines en amont au délai limite prévu pour les semences à l’extérieur. En toute logique, le haricot vert que vous semez en intérieur doit nécessairement être repiqué lorsqu’il atteint un certain niveau de développement.

Ainsi, le délai idéal pour mettre en terre les haricots verts sera fonction de la variété de haricot vert que vous désirez cultiver et du mode de culture que vous souhaitez adopter.

Lisez aussi  Konjac Avis : Un puissant coupe-faim

Pour quelle raison faut-il respecter le délai limite de semis des haricots verts ?

Le délai limite mis en place par les pépiniéristes pour la semence des haricots verts n’est pas anodin. En effet, ce délai a été choisi pour trois raisons essentielles. Déjà, le respect de ce délai vous permet de vous assurer de ce que les plants aient assez de temps afin de pousser convenablement pour vous procurer une récolte abondante.

Par la suite, le respect strict de cette date limite contribue à la prévention des parasites et des maladies qui pourraient s’en prendre au bien-être des plants. Pour finir, le respect scrupuleux du délai est de nature à éviter aux plants une exposition aux intempéries qui réduiront sans aucun doute aussi la quantité que la qualité des récoltes.

Quelles conséquences découlent de l’irrespect de la date limite de semis des haricots verts ?

Le haricot vert est une plante (annuelle) dont la pousse est rapide et la culture dans des jardins potagers, facile. Étant une plante annuelle, ne pas semer à temps les haricots verts revient à ne pas être en mesure de récolter assez de produits nécessaires à la satisfaction de vos besoins. Vous ne pourrez raisonnablement pas récolter la quantité de haricot vert que vous désireriez.

Une autre conséquence réside en la qualité du produit final. Au-delà de la quantité donc, la qualité de votre récolte sera impactée. Les haricots verts que vous récolterez seront de moins bonne qualité. Logiquement, ceci s’expliquera par la croissance parallèle dont auront été victimes vos plants. Elles se développeront à contretemps et vous disposerez d’un temps réduit pour jouir de vos haricots.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

trois + quatre =