Spasfon ou Doliprane : lequel des deux utiliser pour traiter la cystite ?

Parmi les multiples affections qui attaquent la vessie, on distingue la cystite. Cette infection urinaire qui n’est que la manifestation de l’inflammation de la vessie peut attaquer l’homme comme la femme. Cependant, les femmes sont plus exposées à cette affection à cause de la taille de leurs urètres. Pour traiter cette maladie, il est possible de recourir aux remèdes naturels comme on peut opter pour un traitement médicamenteux avec les antalgiques comme le Doliprane ou les antispasmodiques comme le spasfon. Cet article a pour but de vous fournir de plus amples informations sur le sujet.

Que retenir sur la cystite ?

La cystite désigne une infection urinaire qui a lieu au niveau de la vessie et existe sous deux formes à savoir : la forme chronique et la forme aiguë. Généralement, cette infection est provoquée par une batterie appelée Escherichia coli. Cette batterie est naturellement présente dans le tube digestif de chaque être.

Présente dans le tube digestif, cette batterie glisse dans l’urètre et s’installe dans la vessie. Une fois installée, elle se multiplie et provoque l’infection urinaire qui est la cystite. Les femmes sont plus sujettes à cette infection à cause de la taille courte de leur urètre.

Outre la batterie Escherichia coli, plusieurs autres facteurs peuvent occasionner cette infection.  La ménopause (concrètement la chute du taux d’œstrogènes durant cette période), la grossesse ou les actes sexuels avec de spermicides peuvent accroître le risque de survenance de cette infection. La constipation et la rétention d’urine sont aussi des facteurs capables de déclencher cette infection.

Lisez aussi  Comment soigner les douleurs aux articulations ?

Quels sont les symptômes de la cystite ?

Les manifestations de la cystite sont multiples. La sensation du besoin d’uriner avec urgence sans vraiment être capable d’éjecter une grande quantité d’urine est l’une des manifestations de cette infection. La sensation de brûlure au niveau de vos voies urinaires pendant que vous urinez est aussi l’une des manifestations de la cystite. L’urine avec du sang ou avec une mauvaise odeur est également un symptôme de la cystite. Et pour finir, les douleurs au niveau du bas ventre ainsi que la fièvre font partie des symptômes de la cystite.

Si vous constatez l’une de ces manifestations, il est préférable de consulter un médecin et de vous faire diagnostiquer. Il peut s’agir d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste comme le gynécologue. Cet acte vous permettra de savoir très tôt quelles mesures prendre pour éviter les complications.

Comment soigner la cystite ?

Si après consultation, votre médecin découvre que vous souffrez de cystite, il est important de le traiter. Parmi les solutions possibles, il y a des habitudes à adopter et des traitements médicamenteux à suivre.

Concernant les habitudes, il est recommandé de boire beaucoup d’eau pour évacuer les germes et batteries logées dans la vessie. Il est aussi recommandé d’éviter les rapports sexuels dans le but de ne pas intensifier la douleur que procure l’infection.

Outre ces habitudes, il est obligatoire de suivre un traitement à base de médicament. En effet, la cystite provoque de fortes douleurs. Pour atténuer cette dernière, il est recommandé de recourir à des antalgiques. Dans de pareilles conditions, le Doliprane est l’antalgique le plus qualifié pour pallier aux douleurs atroces que génère le mal. En plus de calmer la douleur, le Doliprane baisse également la fièvre. En place du Doliprane, l’ibuprofène aussi peut être utilisé. Mais il faut retenir que le Doliprane est le plus efficace.

Lisez aussi  Avis médical sur la lipocavitation : est-ce une solution efficace et sans effets ?

Dans un second temps pour lutter contre les conséquences spasmodiques au niveau des intestins, de la bille ou de la vessie, certains médecins optent pour des antispasmodiques comme le spasfon. Très efficace, ce médicament contre minutieusement les effets spasmodiques.

Pour un traitement efficace de la cystite, nous recommandons de combiner l’usage du spasfon et du Doliprane. Cela permettra de vaincre le plus vite possible le mal. Toutefois, il faut retenir que le traitement ne doit pas excéder trois jours.

 

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

11 + dix-neuf =