Combien de temps met le papillomavirus à se déclarer ?

Le corps humain est exposé à de diverses maladies qui affectent selon le cas certains organes très sensibles au bon fonctionnement de l’organisme. Le papillomavirus est l’une de ces affections qui peuvent toucher la santé de l’Homme. Il s’agit d’une infection virale qui se manifeste sous plusieurs formes, soit des centaines. Ce virus affecte souvent les muqueuses et la peau ainsi, il peut causer de légères ou sévères lésions dans les muqueuses, l’anus et les voies génitales. Vous entendez parler dans votre entourage du papillomavirus, mais ignorez ce que cela représente et aimeriez en savoir plus sur cette maladie. Ce texte vous élucide sur le papillomavirus et le temps qu’il mette avant de se déclarer.

Papillomavirus : présentation du virus

Les papillomavirus humains (HPV) sont de la grande famille de virus qui renferment plus de cent variantes. Ce virus est capable d’affecter les muqueuses ou la peau. Ainsi, les conséquences d’une infection au HPV peuvent aller du simple au pire. Cette contagion au PHV peut en effet selon le type faciliter le développement de verrues génitales jusqu’à atteindre les cancers. Il s’agit d’une affection qui touche aussi bien les hommes que les femmes, mais les conséquences ne sont pas les mêmes. Le papillomavirus est un virus souvent lié aux cancers du col de l’utérus.

Environ 99 % des cancers du col de l’utérus trouvent leur origine dans une infection chronique par papillomavirus. Cette affection profite de ce nom grâce à sa capacité de provoquer les excroissances dénommées papillomes qui peuvent engendrer le cancer. En pratique, les papillomavirus constituent une affection très dangereuse et contagieuse. Il y a environ 80 % de chance que les hommes et les femmes soient en contact avec ce virus au cours de leur vie sexuelle. La transmission du VIH ou de HPV se passe également par la bouche et les mains, un rapport sexuel protégé ne minimise que les risques de contamination, mais jamais une garantie absolue.

Lisez aussi  Pourquoi Keto Actives est-il si populaire ? Avis et Test

Les symptômes courants du papillomavirus

Les symptômes de l’infection à papillomavirus se manifestent généralement par les bosses ou verrues sur la peau ou encore sur les muqueuses. Il s’agit de symptômes indolores que vous pourrez constater en fonction du type de papillomavirus et les lésions qui l’accompagnent les signes suivants :

  • Démangeaisons ;
  • Condylomes ;
  • Saignements des muqueuses ;
  • Verrues cutanées ;
  • Papillomatose orale ou cancer du col de l’utérus, vaginal, anal ou de la vulve pour les types à haut risque oncogène ;
  • Lésions.

Chacun de ses symptômes liés à l’infection au HPV constitue pour le patient, une source d’inconfort et de gêne. Il y a donc de quoi s’inquiéter pour son traitement ou le temps qu’il met avant de se déclarer.

Quel est le temps idéal que met un papillomavirus pour se manifester ?

Le papillomavirus est un virus très rusé qui peut déjà provoquer des lésions qui ne se manifestent pas systématiquement, mais plus tard. De même, il faut souligner que la contamination à l’infection au HPV peut prendre tout son temps avant de se déclencher, soit des mois ou des années. Cette phase est connue sous le nom de la période de la latence, ce qui veut dire que le virus sommeille dans le corps. Très souvent nombre des infections à papillomavirus restent silencieuses jusqu’à laisser apparaître leurs premiers signes dans les trois premiers mois. Le degré de contagion des papillomavirus est très élevé, car ils peuvent se transmettre simplement par un contact direct avec des lésions.

Certains milieux facilitent le développement et optimisent le risque de contamination, notamment les espaces publics, les lieux de vie communautaire, les piscines, etc. Le virus HPV se transmet également lors des rapports sexuels (protégés ou pas) avec un individu portant des condylomes. Cela peut se produire même en absence de lésions apparentes, puisque ce virus peut être présent sur la muqueuse ou la peau sans entraîner de lésions. Il n’est pas impossible d’assister parfois à des transmissions par voie indirectes, mais c’est un événement rare. Par ailleurs, vous disposez de plusieurs moyens pour diagnostiquer cette affection virale.

Votez pour ce produit

Laisser un commentaire

deux × 3 =